07/06/2006

Pourquoi ai-je toujours peur ?

La peur...
Je suis incapable de profiter de mes activités quotidiennes sans finir par avoir peur ou par stresser.

Je suis des cours de danse.
Je danse depuis près de 12 ans.
J'ai été professeure de danse pendant presque 5 ans.
Je suis dans un cours avancé de hip-hop depuis Mai 2006 (j'ai passé des auditions et j'ai été acceptée), et depuis 1 semaine, gros stress. Je ne veux plus aller à mes cours, je sens que je ne suis pas à ma place. J'ai peur de ne pas être au niveau, alors je préférerais ne pas y aller pour éviter d'entendre dire que je suis nulle.

C'est ridicule comme peur, je sais. J'ai passé des auditions pour faire partie de ce groupe, alors je dois être au niveau. Mais non, ça ne fonctionne plus. Le spectacle approche, je me sens complètement à part, je ne cadre pas avec les autres, je suis incapable de danser comme il faut, je suis pognée dans ma bulle de gêne maladive. Les autres me mettent mal à l'aise, j'ai peur de danser par peur d'être carrément poche et que les autres me le fassent remarquer. Alors je m'isole dans mon coin, ce qui fait que je suis encore plus bizarre aux yeux des autres. Je ne freestyle pas, ou le fait avec une grosse gêne, je ne parle pratiquement à personne...

Je ne veux plus aller à mes cours. Je ne veux pas entendre dire par la professeure (destroy et sans pitié) que je dois pousser plus et mettre un peu plus d'intérêt dans le cours sinon elle va me kicker out. Ce n'est pas l'intérêt qui manque, j'ADORE danser, mais cette foutue gêne qui me lie, qui m'empêche de danser comme je le veux, c'est de sa faute si j'ai l'air ailleurs, si j'ai l'air de ne pas avoir d'intérêt au cours. Je ne veux pas être jetée en dehors du cours, je me force, je mets l'énergie nécessaire, mais l'attitude n'est pas là. Et je sais que je ne l'aurai jamais. À cause d'une timidité, d'une absence de confiance en soi, je ne réussirai jamais à devenir meilleure et percer. Seule dans mon salon, ça va, je fais ce que j'ai envie, je me fous de tout, je danse, point. Mais devant les autres, dans un cours, ça bloque.

J'aimerais danser toute ma vie. J'aimerais devenir danseuse professionnelle, dans les vidéoclips, mais je n'ai juste pas le profil adéquat. J'ai le potentiel je crois, mais je ruine tout en ayant peur de ce que les autres pensent de moi, de ce que j'ai l'air et bla bla, toujours le même discours.

Je déteste être moi, je suis une personne insipide et fade... :(

Bilan TCAien
Bah, ça va.
Mais ça a déjà été mieux moralement.


Poids sur la balance ce matin : 116.
Hier, pas de crises, pas de restrictions non plus.
J'ai mangé ce qu'une fille de mon âge et de ma consistance est supposée manger et ça m'écoeure un peu. Je sais pas comment expliquer, mais c'est comme si c'était une journée de perdu. Une journée de moins pour perdre ? Je sais pas, mais c'est comme ça que ça sonne à mes oreilles. Tant pis, j'ai pas envie de développer ni de chercher pourquoi et comment.
Sinon, pas de levée durant la nuit. Yeah.

14:42 Écrit par RubbaDucky dans Watch out ! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/06/2006

Jalousie de merde

Je suis conne
Parce que je me frustre pour rien. 
Et je m'en fous si mon chum lit cet article.


Voilà, on a été faire du lèche-vitrine. Bah, plus que du lèche-vitrine pour mon chum, qui a dépensé enfin pour une fois pour des vêtements. Mais bizarrement, ça m'a fâché.

De un, il a pas beaucoup d'argent ces temps-ci, m'en doit un bon paquet et se permet de dépenser, alors que moi, je crève d'envie de m'acheter plein de nouveaux vêtements, mais je ne le fais pas, parce que j'essaie d'économiser.

Et de deux, je sais que c'est con, je devrais pas être jalouse, car il magasine très rarement, mais je le suis quand même. Je lui montre des vêtements que je trouve jolis pour lui, je le regarde essayer, mais jamais il ne ferait pareil. J'aimerais ça au moins une fois qu'il me montre un petit ensemble adorable et me dise qu'il veuille que je l'essaie parce qu'il croit que ça m'irait bien. Je sais, c'est égocentrique, je suis pas correcte de réagir comme ça... :S

Et le plus con, c'est franchement honteux à écrire, mais c'est ce qui se passe dans ma tête. Ça donne quoi d'être cute et jolie et bien faite quant ton chum s'en tape et ne le remarque plus ? Pourquoi je me donne tant de mal à avoir un beau corps alors que ça passe dans l'ombre ?
Et surtout, pourquoi je ramène tout à mon corps, à moi, à toute cette merde qui fait juste me rendre plus triste, plus fâchée que je ne le suis ??!

Je suis tannée de me rendre malheureuse pour des banalités. Je n'accepte pas d'être heureuse j'imagine, je n'ai pas le droit moi. Et qui me punit ? Moi-même, comble de malheur. C'est con, ça n'a pas de sens, c'est totalement un enfantillage de ma part de chialer à propos de ça.

J'ai honte d'écrire ça. Vraiment. :(

Dans le fond, je suis super contente pour Monsieur qu'il se soit acheté de nouveaux vêtements. Il en avait besoin et il en achète tellement rarement. Quant à moi, c'est bien juste moi qui se l'interdit, parce que je pourrais dépenser, mais bon, je préfère me priver et ne pas me faire plaisir, comme partout. C'est de ma faute et j'ai pas à rejeter ça sur mon Monsieur adoré. Et je dois arrêter de me sentir offusquée, oubliée aussitôt qu'on ne fait pas quelque chose pour moi ou que le centre d'attractions est autre que moi. Sigh, dure dure d'être moi...

22:28 Écrit par RubbaDucky dans Watch out ! | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/05/2006

Grr... des talons hauts

Bizarre.
Des fois, je m'habille et 5 minutes après, mon linge me tombe sur les nerfs et j'aurais envie d'aller me changer.
Surtout quand je m'habille "propre".

Exemple ? Samedi.
Je mets ma mini-jupe, un tube rose, des sandales à talons hauts. Je me sens sexy et j'ai envie de faire mon agace et m'habiller sexy également. Le truc, aussitôt les vêtements enfilés, je me sens pas moi, je me sens laide et moche. Ce genre de vêtements, on dirait qu'il y a juste les autres filles qui peuvent porter ça et avoir de la classe. Moi, j'ai toujours l'impression que je suis salope, que je manque de classe, maladroite, lourde. Weird. Je me changerais, mais je me force à le garder.

Pourquoi est-ce que je me sens si mal à l'aise ? Pourquoi je pourrais pas porter des vêtements comme ça moi aussi ? Je me regarde dans le miroir et je vois que je suis jolie, que ça me fait bien et pourtant... j'ai l'impression que ça me représente mal, que j'essaie d'être quelqu'un d'autre. J'irais me changer pour porter une grosse paie de bermudas et un T-Shirt. J'échangerais mes talons hauts pour mes éternelles running shoes noires et roses. Je comprends rien.

Pourtant, je suis fière de ce que j'ai l'air, de mon corps, j'ai envie de le mettre en valeur, mais dès que je le fais, je me sens honteuse, gênée. Je veux avoir les regards sur moi, mais pas trop. J'aime séduire, mais je ne veux pas assumer ce qui en découle.

Je suis un être de contradictions, toujours déchiré entre les désirs de mon coeur et la logique implacable de mon cerveau. Je suis passionnée, mais ma raison me bloque. Je ne sais jamais quoi choisir. Est-ce que la raison est bien et le coeur mauvais ? Est-ce qu'écouter ses envies est une bonne chose ou doit-on se raisonner afin de faire un choix éclairé ? Dois-je être moi à 100% ? Si oui, alors ça complique encore plus les choses, car je suis également quelqu'un de logique...

Je dois apprendre à jouer avec les deux, mais souvent, trop souvent, la logique et la raison l'emportent. Mais j'ai que 22 ans, je veux pas être logique, sage et raisonnée. Je veux être naturelle, désordonnée et désinvolte.

18:14 Écrit par RubbaDucky dans Watch out ! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |