05/10/2006

 

Miss Accident
Je suis un danger sur 4 roues 


J'
ai encore eu un accident.
Hum, 2 en 2 semaines...
C'est une bonne moyenne.
Mais maintenant j'ai peur de conduire.
Et j'ai peur d'avoir un autre accident, de pas assez regarder autour de moi, de scrapper l'auto de location que j'ai.
Ouais, vive la confiance en moi !

trop fatigués
Je parle de moi et Monsieur.
Tellement fatigués le soir parce qu'on travaille beaucoup qu'on s'écrase devant la télé et à 21h00, nous sommes couchés et crevés.
J'ai même plus envie de rien côté sexuel, ma libido est à plat.
Ça c'est pas cool.
J'ai envie de le serrer fort dans mes bras, mais j'ai pas envie de bouger une fois couchée.
J'en ai marre de travailler des 60 h par semaine, de passer mes week-ends à travailler, mes soirées...
J'ai envie d'être avec Monsieur, de sortir, d'aller au cinéma, de passer une soirée câlins, de faire des conneries avec lui, de passer mon dimanche au lit dans une bataille d'oreillers.

le jell-o
AnaMiamor
C'est pas calorique du tout le Jell-O.
Une bonne raison pourquoi j'en mange beaucoup (trop).
Le sans sucre, c'est 5 ou 10 calories par portion.
Alors je me venge là-dessus le soir, ça me remplit l'estomac pour 30 calories et j'ai plus faim après, le ventre trop plein de gélatine. :P


up up up
Avec le soleil qui brille dehors, je retrouve le sourire
L'automne, c'est super déprimant je trouve.
Le froid qui s'installe, la pluie, les feuilles qui tombent...
Et pourtant, c'est ma saison préférée, juste pour l'odeur du vent, l'ambiance, les marches dans l'air frais...

poids
Je suis rendue à 116.
J'ai pas d'autres commentaires.


danse
J'ai eu mon cours en talons hauts.
Ouch
C'est pas évident de faire du hip-hop avec des talons.
J'ai fini le cours les pieds en feu :D
Je me suis également inscrite à un stage dans 2 semaines de 4h avec un prof de Toronto il me semble...
Bref, il a dansé pour plein d'artistes connus et il vient donner un stage, alors j'ai décidé de me faire plaisir et d'y aller, peu importe le coût.
Après tout... j'ai juste une vie et si je pense toujours à économiser, je ferai pas grand chose.

Merci AnaMiaMor (et miss Courriel)
pour vos messages !

Bon...
je retourne bosser...

15:53 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/10/2006

Mardi 3 octobre 2006

Petit paradis artificiel
J'aime ma destruction


J'
ai envie d'écrire.
Sinon, ma tête va exploser.

un
Finalement, dimanche, j'ai crisé.
Après le souper, comme d'habitude.
Un total de 3500 calories pour la journée.
Un peu dégoûtant., un peu de tout.
En manque de pain.
Le ventre ballonné depuis 2 jours.
Et un 120 sur la balance.
Malgré mes 50 min de jogging (ouais, je suis en forme putain!!!) d'hier, toujours rien perdu.
D'un côté, ça me dégoûte, juste à cause du chiffre et parce que j'avais réussi à perdre, et d'un autre, je renie ce chiffre.
Parce que lorsque je me regarde, je ne vois pas de différence avec dimanche matin.
Alors je me dis Non non non, je suis encore à 115.
Et c'est techniquement impossible prendre presque 2kg en l'espace d'un soir.
Je joue à l'autruche...

deux
J'ai des envies pas correctes.
Des envies de défonce.
Ça fait longtemps, je suis clean depuis un bout.
Mais ça me manque.
Et depuis quelques temps, encore plus.
Besoin de me sentir bien, de flotter, d'être indestructible, d'être à l'aise.
De me montrer, de m'exhiber, de n'avoir aucune censure.
Mais je sais que c'est pas bien.
Monsieur me le répète.
Mais ça démange...


trois
Pourquoi ai-je besoin de ces paradis artificiels pour me sentir bien ?
Pourquoi, au naturel, je bloque, j'angoisse, je ne suis qu'une pâle copie de ce que je pourrais être ?
Pourquoi est-ce que j'aime ce qui est mauvais pour moi ?
Pourquoi ai-je une image si négative de moi, pourquoi je suis incapable d'avoir pleinement confiance en mes capacités ?
Quand tout va bien, quand je vais bien, je me dis que c'est louche, que je suis sûrement aveugle et que je ne vois pas ce qui se passe vraiment.
Pourquoi cette envie d'être un objet de désir, d'être remarquée par les autres ?
Pourquoi ai-je besoin du sexe pour me sentir satisfaite, jolie et épanouie ?
Pourquoi ai-je besoin de ce regard de désir sur moi pour prendre conscience que je suis bien foutue ?
Et surtout, pourquoi ce besoin superficiel d'être obsédée par mon physique... alors que je ne suis pas comme ça, je ne suis pas superficielle, je suis terre à terre et simple.


quatre
Je déteste l'autorité.
Je déteste me faire dire quoi faire par un connard qui n'est pas spécialisé.
Qui se prend pour un autre et qui pousse des commentaires sans but.
Je le hais.
Simplement.


cinq
J'ai envie de danser.
Envie de m'enfermer dans un petit monde de musique et danser sans me soucier de rien.
Cuz' Fix Up, Look Sharp !


six
Pourquoi les autres ne me voient pas comme je le suis vraiment ?
On me voit comme une fille sage, tranquille, responsable et performante.
Perosnne ne voit que j'aime ce qui est désordonné, un peu violent, marginal et considéré délinquant.
Récemment, au bureau, un gars m'a dit que ça faisait drôle de m'imaginer en train de fumer, que je n'avais pas le genre.
Ah ouais ? Faut quel genre pour fumer hein ?

En fait, cette dualité me pourrit la vie.
Je n'ose jamais faire ce que les autres ne pourraient m'imaginer en train de faire.
Par peur de ... choquer ? :S
Les décevoir ?

Mais quand je me décide enfin à le faire, je me demande presque si c'est de la provocation.
Pour leur montrer et leur faire ravaler leurs paroles.
Par rébellion.

Je suis une petite fille sage ?
J'ai envie de me défoncer tous les we et faire la débaûche.
Je suis responsable et saine d'esprit ?
J'ai envie de criser comme une folle, vivre un enfer quotidien pour me prouver le contraire.
Je suis plus mature que mon âge ?
Je vais piquer des colères incroyables pour des riens.

 

Rebelle ?
Peut-être.
Mais ridicule aussi.


________
AnaMiaMor
Du Jell-O, c'est de la gélatine en poudre que je prépare en ajoutant seulement de l'eau chaude et de l'eau froide.
C'est "mon aliment" ces temps-ci, j'en mange un paquet par jour.
Et j'ai l'estomac qui grouille de gélatine toute la nuit.

19:10 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/09/2006

Lundi 25 septembre 2006

Nan, j'suis pas morte
Je remonte la pente


J
e vais bien.
Non, je vais mieux.
Après 2 semaines loin de la blogosphère, je reviens à mon moi habituel.

Mon moi qui se trouve jolie lorsqu'elle se regarde dans un miroir.
Qui se sent normale, pas trop serrée dans ses jeans taille 28.
Qui ose même sourire et dépenser un peu pour elle.

Durant ces 2 semaines, j'ai perdu 5 lbs - 2,5 kg.
Et réduit mes crises le week-end.
Je suis de retour à mon poids de croisière, le poids psychologique où je me sens bien.

Le stress du boulot agit sur moi comme un véritable somnifère.
Je me couche chaque soir crevée. Ça évite au moins les levées nocturnes.
Après 10-11 heures devant un ordinateur chaque jour, le week-end est le bienvenu.
Le repos aussi.

Je mange mal.
Pas équilibré du tout, je saute des repas quelques fois, c'est l'anarchie.
Mais je mange quand j'ai faim.
Je me remplis l'estomac de fausses calories; Jell-O ss sucre, Coke diet à profusion...
Je mâche et recrache... vieille habitude qui refait surface quelques fois...
Je fume, bravo, tellement bon pour ma santé hein...
Je mange à peine dépasser les 1200 calories par jour en semaine...
Qu'est-ce qu'on ferait pas pour perdre du poids et avoir l'impression de tout contrôler... ?

Mais je m'en fous de tout ça.
Parce que je me sens bien.
Je ne suis plus triste.
Je préfère ruiner ma santé un peu et avoir le goût de sourire que de ne rien faire de tout ça et me sentir sur le bord du précipice, prête à m'écrouler pour un oui ou un non.

Je ne passerai probablement pas plus sur vos blogs avant un certain temps, car j'ai beaucoup de travail encore.
Mais je voulais prendre un petit 5 minutes et passer donner de mes nouvelles, avant qu'on mette ma photo sur les pintes de lait :)

Gros bisous à vous toutes et prenez soin de vous xx

20:19 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |