14/05/2009

Eh bin...

Quand on te diagnostique...
L'herpès.

Eh oui. Depuis 3 semaines, un joli diagnostic médical m'est tombé dessus.
J'ai l'herpès génital. Quelle joie.
Depuis 3 semaines, j'ai l'impression que ma vie ne sera plus jamais pareille.
Plus de sexe, presque plus de moments intimes, une immense peur de contaminer tout ce qui me touche et surtout, SURTOUT, peur de contaminer mon chum :(

Et qu'est-ce qui va arriver si ça revient?
Tous les mois?
Et que ça dure chaque fois 3 semaines?

...


Autant dire adieu à ma vie intime et sexuelle, car je ne crois pas qu'un gars accepterait d'attendre aussi longtemps... Ni moi non plus de toutes façons, je commence à en avoir plein le c... d'attendre que ça guérisse, mais j'ai pas le choix.

J'ai heureusement trouvé des produits naturels qui fonctionnent bien.
Après un jour de traitement à l'huile de Mélaleuca, je vois déjà une différence au niveau des plaies. Et je me bourre à la Lystine. Et je lis, je lis tout ce qu'il peut y avoir sur le sujet pour éviter les prochaines crises et aider à terminer de guérir la présente.

Je me sens sale. :(
Je me sens comme une paria.
Je me sens comme si j'étais une salope qui baise avec tous les gars et qui n'a que ce qu'elle mérite.
C'est tellement pas moi, je refuse de croire que j'ai cette maladie.
Tout ça pour un petit feu sauvage... J'ai été naïve. Trop. Très.
Colisse, j'écoutais pas dans mes cours de FPS au secondaire??

Quand à 25 ans, tu te décides enfin...
De dire FUCK YOU.

Fuck you à tous ceux qui se mêlent de ma vie et de mes choix.
Fuck you à la société superficielle qui ne sait même plus ce qu'elle veut et qui est rendue complètement malade.
Fuck you à tous ceux qui sont hypocrites et qui croient que je ne vois pas leur jeu ridicule et enfantin.
Fuck you à tous ceux qui n'ont aucun respect pour les autres.
Fuck you au système de santé qui est mal fait et à l'infirmière qui m'a dit d'un ton bête et sans aucune sympathie lorsque j'ai appelé pour une simple information : "T'avais rien qu'à prendre tes médicaments comme du monde et si ça pique, bin c'est que tu vas avoir une deuxième crise."
Fuck you à la Ville de Montréal et ses travaux partout dans la ville. Depuis un mois, y a pas moyen de faire St-Jean/Ville Saint-Laurent sans pogner du traffic et ça, peu importe l'heure de la journée.

 

22:01 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |