11/09/2008

 

11 Septembre 2008
Le pourquoi d'une crise... 

J'essaie d'analyser.
Parce qu'il doit bien y avoir une raison pour laquelle mon estomac en veut plus, que mon corps me dirige vers la nourriture.

Hier, je me suis fait dire par un ami de mon chum que j'étais maigre. Que j'avais maigri beaucoup depuis la dernière fois qu'on s'était vus et que je devais manger. Merde... je ne suis pas si petite que ça. Je suis mince, mais de là à dire que j'ai besoin de manger plus, y a une limite. Y a des filles beaucoup plus maigres que moi et personne ne leur dit de bouffer. On les trouve sexy, svelte et on ne soucie pas de ce qu'elles mangent... si elles mangent bien sûr. :P

Résultat de tout ça : je me suis empiffrée hier.
Dès le matin, je savais que la journée allait être propice à la boulimie.
Je me suis levée l'estomac vide, criant. C'est toujours ce qui arrive lorsque la veille, j'ai tenu le coup et j'ai à peine dépassé les 1200 calories. Je paie pour le lendemain. Donc, au réveil, j'avais envie de dévorer. J'ai été sage et je me suis achetés une barre granola. Puis pour le diner, j'avais un diner congelé... qui ne m'a pas satisfait du tout et j'ai mangé 30 minutes plus tard une barre de protéines au chocolat. J'ai tenu le coup jusqu'à 18h, où une faim s'est emprise de moi et j'ai grignoté un petit sac de bonbons Maynards. Je suis allée donner mon cours de danse et devinez... ? À la sortie, j'étais affamée encore! Alors je suis allée acheter un plat de riz au boeuf teriyaki et un dessert. 1800 calories, 22h.

Je vais me coucher... pour me réveiller 2h plus tard. J'enfile une barre de chocolat. + 200 calories. Je me recouche. Me réveille 1h plus tard. 2 poudings au chocolat + 200 calories et un bol de fromage cottage : + 200 calories. Le pire, c'est que j'avais faim.

Total de la journée, un immense 2400 calories. Ouach.
Je me dégoute quand je dépasse 1500. C'est comme si j'étais un échec sur 2 pattes et que j'étais nulle de ne pas avoir su résister....

Donc aujourd'hui, grosse restriction et gym.
Je dois perdre ces calories de trop, ça me dégoute et je me sens horrible.

17:21 Écrit par RubbaDucky dans Calor-obsession | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.