26/11/2006

 

Déjà dimanche
Dans moins de 18 h, la folie recommence...

J'ai travaillé toute la fin de semaine, quelle joie.
Résultat : j'ai encore moins envie de retourner au travail demain, parce que j'ai l'impression de n'avoir rien fait de mon week-end. Sauf être devant mon ordi, Photoshopper à la planche, penser à des layouts et faire fonctionner ma créativité.


J'ai quand même pris un petit 3 heures de pause hier, pour aller prendre des photos avec ma soeur. Quitter la salle d'ordi et prendre l'air frais a fait du bien, ainsi que jaser avec Mademoiselle. De tout, de rien, juste déconner et entretenir cette belle complicité.

Le soir, nous sommes allés chez un ami, le programme de la soirée était d'essayer la nouvelle console de Nintendo, le Wii.
Mais... les plans ont changé, parce que l'ami en question n'a pas lâché son jeu de toute la soirée. Bilan de la soirée : presque 3 heures à regarder un mec jouer à FF12, en pleine descente de substance illicite.
Merveilleux

Nous sommes revenus à la maison écouter un vieux James Bond, Monsieur étant en pleine nostalgie de revoir ces vieux films, qui soit dit en passant, je n'ai jamais vus.
Inculte :)


Monsieur est triste, moi aussi.
Je ne sais plus quoi faire pour l'aider, j'ai envie de baisser les bras, de tout laisser tomber. Mais je ne peux pas. Je dois être là pour le soutenir. Je m'en voudrais tellement de tourner le dos et refuser de le supporter alors que lui l'a toujours fait pour moi. J'ai pas pitié de lui, je me sens juste impuissante et inutile.


Côté TCA, la tendance se maintient.
Je m'étonne même de tenir le coup aussi longtemps, mais merde que je me sens bien.
Ma grand-mère m'a laissé un petit mot dans la porte, elle a ramené un gâteau au fromage, mon préféré, du resto hier. Je sais que c'est astronomique comme nombre de calories, mais ce soir, je me gâte et je m'en tiens à cela.

J'ai rêvé toute la nuit à de la bouffe et ce matin, je me suis réveillée avec l'estomac dans les talons. Paraît que c'est bon signe se lever en ayant faim.
Moi, ça m'écoeure.
Je me suis fait un bon petit déjeuner après le gym, et direction ordi avec mon bol de yogourt, ma pomme et mon fromage. Ça étire le temps que ça me prend pour manger. Je dirais que s'il y a bien une chose qui persiste à travers les années et les différentes TCA, c'est bien de prendre le plus de temps possible pour manger. Je déteste devoir manger en 5 mintues, je sens que mon plaisir est gâché. J'aime prendre le temps de savourer et de profiter au maximum de ce que je mange. Je pense pas que ce soit une mauvaise chose, je pense que même que c'est un point important à respecter pour tirer le maximum et se sentir vraiment comblé du repas. En tout cas, pour moi, sinon je suis insatisfaite et je veux continuer à manger.


Merci pour vos comm, ça me fait plaisir de me sentir supportée :)

19:38 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Hé ho! Tu fais du zèle, la, chère petite! C'est pas bien, que va penser ta coalition anti-patron?

Qu'est-ce qui le rend triste, ton copain?

Bon lundi demain!

Bisous xx

Écrit par : arissira | 27/11/2006

Ho hé ! ( Oui j'ai piqué ton titre Ari' ! )
Mais est-ce parce que c'est l'hiver qui approche que tout le monde commence à déprimer ? Qu'est-ce qu'il a ton amoureux ma belle ?
C'est clair qu'il faut le soutenir et ne pas l'abandonner, c'est un juste retour des choses.
Mais en même temps il ne faut pas que tu sombres avec lui toi aussi, ce serait bête.
Enfin j'aimerai t'aider davantage, mais il me faudrais un peu plus d'infos pour comprendre le mal de ton mâle... ( Bien sûr si ce n'est pas indiscrêt )
En tout cas je vous souhaite bien du courage à tous les 2 !
Bisous +++++++++++

Écrit par : AnaMiaMor | 27/11/2006

Les commentaires sont fermés.