24/11/2006

 

Et Vendredi !
Un ramassis de pensées

Il fait beau depuis une semaine ici...
Finalement, le soleil est revenu, mais le temps froid aussi.
Le matin, une petite neige recouvre le sol, mon auto a l'air d'un glaçon.
L'hiver se rapproche et j'adore ce temps-ci de l'année où se promener dehors, respirer l'air froid et sec est si relaxant et énergisant.


Jai fondé une association au bureau.
L'AGP.
L'Anti-Gestionnaire de Projet.
Jusqu'à présent, nous ne sommes que 4 membres, tous féminins, mais on pense bien aller en campagne de recrutement pour quelques membres masculins :P
En fin de semaine, j'ai envie de faire de petits macarons et les distribuer lundi.
Cette association a pour but de démontrer l'agacement et l'irritation envers notre chargé de projet zélé, inefficace et mou.
Qu'est-ce que je m'amuse !! :P


Je ressassais de vieux souvenirs ce matin.
J'étais en train de me coiffer (un grand mot pour me défriser les cheveux et me faire une queue de cheval) après avoir été sur la balance. Ouais, j'ai pas pu me retenir jusqu'à demain, mais c'est pas grave. J'ai quand même tenu toute la semaine.
Mon poids n'avait pas bougé depuis la semaine passée et je me regardais dans le miroir.
53 kg.
Je me disais que...
Je me trouvais bien ainsi.
Après 1 an et demi, j'avoue que je suis à nouveau bien avec moi-même.

Quand j'ai décidé de perdre du poids à 70 kg, il y a presque... 2 ans ? je me sentais bien dans ma peau. Je ne crisais plus, mais je mangeais ce que j'avais envie, quand j'avais faim. Et même si j'étais un peu grosse, j'étais bien. De temps en temps, je me permettais un peu extra côté bouffe, mais sans que cela se termine avec une explosion de mon estomac. C'était une sorte de sérénité, de calme intérieur, une trêve entre moi et moi. Je perdais tranquillement, je mangeais presque "normal". Je me pesais à toutes les semaines ou deux semaines, sans stress.

Je suis arrivée à 53 kg. J'étais heureuse, en 1 an, j'avais perdu presque 20 kg. J'étais à nouveau moi, fière de se mettre en bikini, de porter des petites jupes, de montrer ses jambes. Puis, j'ai maintenu longtemps ce poids, probablement mon poids santé, le poids qui me convient le mieux. Quand je me suis approchée finalement du 52 kg, voir 51 kg, tout a basculé. Je voulais plus, je voulais continuer de maigrir, mon poids ne me satisfaisait plus du tout. J'étais à nouveau mal dans ma peau, à la recherche de je-ne-sais-quoi que maigrir m'apporterait (dans ma tête en tout cas).

Et depuis cette descente, je n'étais plus satisfaite avec moi. J'ai recommencé à criser les fins de semaine, de la même façon qu'avant que je décide de perdre du poids et de me prendre en main. J'ai triché, été 2 fois au gym par jour pour pouvoir perdre plus vite... et criser doublement le soir. J'ai planifié mes crises, caché pour manger, mâcher-recracher... toutes les mauvaises habitudes perdues refaisaient surface et je me sentais encore plus mal d'avoir "régressé". Je me pesais tous les jours, obsédée par mon poids, une livre de plus fait toute les différence.

Mais depuis 1 semaine, même 2 semaines, j'ai l'impression de revenir à la sérénité d'il y a 2 ans. Je mange, beaucoup plus que d'habitude, mais les levées nocturnes sont disparues. Je ne ressens plus ce manque, cette pression incessante de devoir me remplir ou criser. Je me permets des choses habtiuellement interdites, mais sans en abuser. J'espère que ce nouveau départ n'est pas une fausse illusion, que cette paix intérieure va continuer et faire un bout de chemin avec moi. J'ai délaissé un peu plus la balance, sans m'en défaire totalement, mais le chiffre ne me dit rien.

Puis-je pousser un soupir de soulagement et garder les doigts croisés ? :)

14:47 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

wow Quelle bonne nouvelle!
C'est ce que disent la majorité des ex-tcaiennes qui ont guéri... elles ont guéri en adoptant une approche plus zen de la nourriture.
Je suis super contente pour toi, tu as enfin une éclaircie dans ton sombre parcours :)

Bisous xx

Écrit par : arissira | 25/11/2006

C'est merveilleux et pleins d'espoir cet article, d'autant plus que c'est vrai, car je l'ai appliqué pendant un moment, je mangeais normalement la journée en écoutant ma faim, mes envies et je ne crisais plus le soir, d'aileurs là je le remet en application aussi pour reperdre tout le poids de mes hyperphagies

bisouxxxx

Écrit par : Marlène | 25/11/2006

Super ! Coucou !
Bien oui la base de tout est de retrouver un certaine "sérénité" côté bouffe !
Comme tu dis j'espère que ce n'est pas "l'accalmie avant la tempête" parce que la boulimie est traitre !
Bien je croise les doigts pour toi ! Car la phase dans laquelle tu es rentrée est très dure à trouver et à garder !
Pense à ceux qui t'aiment ça t'aidera a maintenir le cap !
Contente pour toi ma poule !
Gros bisous et courage ++++++++

Écrit par : AnaMiaMor | 26/11/2006

Les commentaires sont fermés.