20/11/2006

 

Encore un lundi
mais ça va :)

Je suis heureuse ce matin.
Soulagée surtout.
Pas de crises démentielles hier.
Oui, j'ai fait sauté le compteur, mais pas tant que ça.
Et ce matin, je n'ai ni mal au coeur, ni l'estomac qui se plaint.
Wow... ça faisait longtemps que cela ne m'était pas arrivé. Et honnêtement, ça fait du bien de pouvoir commencer une semaine sans que je me sente sale, dégueulasse et minable.
Pas de pesée non plus. Pas envie de savoir mon poids, pas avant samedi prochain. C'est comme ça, y a des semaines où j'ai pas envie de laisser un chiffre me dicter mon humeur.

J'ai tapé les 2600 calories, mais pas de levée durant la nuit et pas envie de continuer de manger jusqu'à ce que le ventre m'explose.
Est-ce qu'on me foutrait la paix maintenant ?
Est-ce que Mia aurait baissé les bras et aurait pris des vacances ?
Je le souhaite... et je souhaite aussi qu'elle crève là où elle est partie.


Ce matin, donc, je me suis levée, poquée et les traits tirés, comme d'habitude, mais avec l'estomac léger.
Quel soulagement.
Espérons que le week-end prochain sera aussi formidable.

J'avais rendez-vous ce matin pour ma voiture (encore encore et toujours).
7h15, c'est tôt.
J'ai pris une petite marche dans le froid glacial de ce matin de presqu'hiver, pour aller au Tim Horton boire un bon café au chaud. En fumant une cigarette sur le chemin. C'est cool fumer une cigarette en marchant dans le froid. C'est cool, mais c'est mauvais pour ma santé. Tant pis.

J'ai commandé aussi un bagel aux raisins, mais j'ai été incapable de le manger.
Je déteste avoir autant de calories dans le corps aussi tôt dans le journée. Allez savoir pourquoi, faut je me garde de la place pour ma collation du soir. C'est comme ça. Je sais pas si c'est une protection contre les crises ou quoi...
Mais habituellement, si je me permets trop dans la journée, je capote et je termine la journée en crisant. Alors mieux vaut pas déroger de la petite routine.
Et dans le fond, j'avais pas encore faim.


Lundi, ça veut dire le travail. J'ai de moins en moins de motivation à aller travailler.

J'ai plein de trucs à faire encore et j'en ai marre de travailler comme une folle chaque semaine pour essuyer des remarques connes de M. Le Chargé de projet. Ou d'entendre les incompétences de mon boss.
Marre marre marre de faire le travail de 3 personnes.
Au moins, y en a qui me dit merci et me félicite pour mon travail.

Mais c'est chiant devoir se fendre en 4 pour une compagnie de broche-à-foin.
Si seulement je pouvais me trouver autre chose d'aussi pratique. Et je dois aussi attendre que Monsieur finisse l'école. Après, on déménagera à Montréal, on va être libre pour vrai.

J'ai mon party de Noël avec le bureau bientôt. Et je n'y vais pas. Pas envie de faire des belles façons, de jouer à l'hypocrite, de distribuer des sourires déguisés.
J'ai mon excuse de préparer, j'ai mon spectacle de danse et voilà.
Toutes façons, y a pas personne de mon âge, ça m'énerve ce genre de party impersonnel et superficiel, tout le monde est bien habillé et fait des grands sourires à tout le monde comme si on était une grande famille. Beuh......

Sur ce...
doit retourner travailler :P

15:55 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ouah c'est super ca ma belle, tu dois te sentir beaucoup mieux et soulagée!

tu peux etre fière de toi, je sais comme on se sent bien un matin sans crise!

Moi c'est pareil depuis que j'ai compris que si je mange 1200 ou 1500 calories la journee je crise, je mange 2200 à 2500 calories et je ne crise plus la nuit, et encore mieux je maigris, donc que du positif,

j'arrive à enterrer mia et à mieu me comprendre ca fait du bien et jme sent plus légère et plus libre, en paix avec moi même et je controle mes envies c'est ca qui est bien!

courage à toi ma valérie, continue dans ce si bon chemin je te soutien gros bisous

Écrit par : marlène | 20/11/2006

Les commentaires sont fermés.