03/10/2006

Mardi 3 octobre 2006

Petit paradis artificiel
J'aime ma destruction


J'
ai envie d'écrire.
Sinon, ma tête va exploser.

un
Finalement, dimanche, j'ai crisé.
Après le souper, comme d'habitude.
Un total de 3500 calories pour la journée.
Un peu dégoûtant., un peu de tout.
En manque de pain.
Le ventre ballonné depuis 2 jours.
Et un 120 sur la balance.
Malgré mes 50 min de jogging (ouais, je suis en forme putain!!!) d'hier, toujours rien perdu.
D'un côté, ça me dégoûte, juste à cause du chiffre et parce que j'avais réussi à perdre, et d'un autre, je renie ce chiffre.
Parce que lorsque je me regarde, je ne vois pas de différence avec dimanche matin.
Alors je me dis Non non non, je suis encore à 115.
Et c'est techniquement impossible prendre presque 2kg en l'espace d'un soir.
Je joue à l'autruche...

deux
J'ai des envies pas correctes.
Des envies de défonce.
Ça fait longtemps, je suis clean depuis un bout.
Mais ça me manque.
Et depuis quelques temps, encore plus.
Besoin de me sentir bien, de flotter, d'être indestructible, d'être à l'aise.
De me montrer, de m'exhiber, de n'avoir aucune censure.
Mais je sais que c'est pas bien.
Monsieur me le répète.
Mais ça démange...


trois
Pourquoi ai-je besoin de ces paradis artificiels pour me sentir bien ?
Pourquoi, au naturel, je bloque, j'angoisse, je ne suis qu'une pâle copie de ce que je pourrais être ?
Pourquoi est-ce que j'aime ce qui est mauvais pour moi ?
Pourquoi ai-je une image si négative de moi, pourquoi je suis incapable d'avoir pleinement confiance en mes capacités ?
Quand tout va bien, quand je vais bien, je me dis que c'est louche, que je suis sûrement aveugle et que je ne vois pas ce qui se passe vraiment.
Pourquoi cette envie d'être un objet de désir, d'être remarquée par les autres ?
Pourquoi ai-je besoin du sexe pour me sentir satisfaite, jolie et épanouie ?
Pourquoi ai-je besoin de ce regard de désir sur moi pour prendre conscience que je suis bien foutue ?
Et surtout, pourquoi ce besoin superficiel d'être obsédée par mon physique... alors que je ne suis pas comme ça, je ne suis pas superficielle, je suis terre à terre et simple.


quatre
Je déteste l'autorité.
Je déteste me faire dire quoi faire par un connard qui n'est pas spécialisé.
Qui se prend pour un autre et qui pousse des commentaires sans but.
Je le hais.
Simplement.


cinq
J'ai envie de danser.
Envie de m'enfermer dans un petit monde de musique et danser sans me soucier de rien.
Cuz' Fix Up, Look Sharp !


six
Pourquoi les autres ne me voient pas comme je le suis vraiment ?
On me voit comme une fille sage, tranquille, responsable et performante.
Perosnne ne voit que j'aime ce qui est désordonné, un peu violent, marginal et considéré délinquant.
Récemment, au bureau, un gars m'a dit que ça faisait drôle de m'imaginer en train de fumer, que je n'avais pas le genre.
Ah ouais ? Faut quel genre pour fumer hein ?

En fait, cette dualité me pourrit la vie.
Je n'ose jamais faire ce que les autres ne pourraient m'imaginer en train de faire.
Par peur de ... choquer ? :S
Les décevoir ?

Mais quand je me décide enfin à le faire, je me demande presque si c'est de la provocation.
Pour leur montrer et leur faire ravaler leurs paroles.
Par rébellion.

Je suis une petite fille sage ?
J'ai envie de me défoncer tous les we et faire la débaûche.
Je suis responsable et saine d'esprit ?
J'ai envie de criser comme une folle, vivre un enfer quotidien pour me prouver le contraire.
Je suis plus mature que mon âge ?
Je vais piquer des colères incroyables pour des riens.

 

Rebelle ?
Peut-être.
Mais ridicule aussi.


________
AnaMiaMor
Du Jell-O, c'est de la gélatine en poudre que je prépare en ajoutant seulement de l'eau chaude et de l'eau froide.
C'est "mon aliment" ces temps-ci, j'en mange un paquet par jour.
Et j'ai l'estomac qui grouille de gélatine toute la nuit.

19:10 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Merci pour ta réponse. Est-ce que c'est très calorique ?
Bon sinon je m'inquiète sérieusement la ! Ton moral baisse d plus en plus et ce n'est pas bon du tout ! Tu as raison pour le poids. 2 kilos en un soir ? Même après un méga crise je n'y crois pas ! Ou c'est ta balance qui délire ou tes ragnagnas ne vont pas tarder, ou tu n'étais pas à jeûn, ou les trois même ! Ne t'en fais pas.
Bon qu'est ce qui fait que ton moral soit aussi bas d'un coup ?
Bisous et courage ma belle +++++++++++++

Écrit par : AnaMiaMor | 05/10/2006

Les commentaires sont fermés.