04/08/2006

Vendredi 4 août 2006

Vacances !
Ou quand le décompte est presque fini.

 

Plus que 7 heures avant mes vacances !
Le soleil est haut dans le ciel pour célébrer cette journée.

Je suis toute énervée de partir pour 2 semaines, mais dans le fond, je sais qu'au bout de 2 jours, je vais tourner en rond dans l'appart à me demander quoi faire.

J'ai quand même un séjour organisé à NY de 3 jours avec Monsieur. J'ai vraiment hâte de changer d'environnement, même si la perspective de passer 3 jours loin de mon stepper, de ma balance et mes petites habitudes alimentaires me fait un peu peur. C'est clair que je ne veux pas focaliser là-dessus et j'ai déjà survécu l'an passé à 2 jours aux USA, mais bon, à chaque fois que je pars de la maison, j'ai un petit pincement au coeur et une petite angoisse qui bouillonne dans mon estomac. Mais je veux avoir du plaisir et profiter de mon voyage.

Ce matin, malgré la gourmandise extrême d'hier (2000 pile encore), je me sens pas grosse et mon reflet semble correct dans le miroir. Je suis soulagée, je me rends compte que ça me donne rien d'aller au gym 2 fois par jour (ce que je faisais il y a 2-3 semaines dans le but de perdre plus vite), de limiter mon apport calorique à moins de 1300...
Pfff, je dis ça aujourd'hui, mais attendez bien ma crise de nerfs la semaine prochaine quand la balance va remonter après une journée de crise...

Je vous remercie pour vos commentaires. C'est vrai qu'un namour, ça aide pour le moral, à se sentir mieux dans sa peau. Souvent, on n'ose pas s'engager dans une relation, par peur, mais c'est justement affronter cette peur, accepter une déstabilisation qui nous fait sentir mieux. Et quand on voudrait s'isoler, on ne peut pas, parce qu'il y a toujours quelqu'un avec nous, ce qui nous force à aller vers l'autre et parler, se confier. C'est clair que c'est pas tous les Monsieurs qui comprennent ce qui se passe dans notre tête, mais si on prend le temps d'expliquer, de se confier, je crois qu'ils peuvent arriver à saisir ce qu'on vit.

Pour mon Monsieur, je suis prête à faire de gros compromis.
À affronter des peurs, à briser des habitudes.
C'est sûr que des fois, je pète la coche, je me mets en colère et j'ai pas envie. Sauf qu'il m'aide à réfléchir, à raisonner et me montre la réalité sous une autre facette.
Et je fais de même pour lui.

Je me demande des fois comment il fait pour endurer mes manies...

Tous les soirs, je m'assois avec mon énorme bol de fromage cottage, de yogourt et de fruits, mes galettes de riz et il passe pas de commentaires sur le fait que je mange invariablement la même chose tous les soirs.

Je me pèse tous les matins, il ne dit rien... sauf si je ressors de mauvaise humeur, là j'ai droit à un speech. Que ça change rien mon poids, que je suis jolie et là, j'ai droit à un pinçage de fesses éloquent ou un gros câlin.

Il me répond toujours, calme et petit sourire en coin, que non, il n'a pas mis de beurre pour faire cuire les légumes ou la viande chaque fois que je lui demande.

J'ai parfois dans la tête l'envie d'aller voir ailleurs... mais pourquoi faire au juste ? Pour perdre toute cette belle complicité, cette merveilleuse compréhension ? Ça ne vaut pas la peine...

15:53 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

** il t'aime comme tu es et pour toi il est prêt à beaucoup ms ce qui doit être le plus dur pour lui c'est de te voir souffrir...

bon sinon je voulais te dire que je te déteste!! lol non seulement madame est en vacances dans quelques heures ms en plus elle va aller à NEW YORK grrrrrrrrrrrrrr

profite bien ma belle!

Écrit par : save | 04/08/2006

ooh! Que c'est beau! Tu as beaucoup de chance d'avoir un copain aussi chou! Je te comprends pour tes habitudes, c'est vrai que ça fait peur de les laisser tomber et il m'est déjà arrivé de dire non à un voyage gratuit aux USA parce que j'avais trop peur de devoir manger différemment... :S Avec du recul, je regrette, j'aurais dû y aller, bien sûr, mais on ne contrôle pas vraiment ça.

J'ai été très touchée par les comms que tu as laissés sur mon blog... ce que tu y dis est très vrai, bien que très difficile à mettre en application! mais ça macère toujours dans ma tête...

merci d'être là, c'est vrai qu'on se ressemble. Peut-être qu'on se verra un jour!
Bisous xx

Écrit par : arissira | 06/08/2006

Coucou Il t'aime alors c'est obligé qu'il te trouve jolie !
En + tu as de la chance qu'il ne fasse pas de commentaires sur ta façon de manger, ça c'est chouette.
Profite bien de tes vacs à NY. T'as trop de la chance !
Bisou
MdP : azerty

Écrit par : Foody | 06/08/2006

hey!! tu va surment trouvé ce ke je vais écrire un peu nunuche, mais je trouv ça assez mignon.La façon dont il réagit et il fait fasse à tes TCA.Moi cOmme je ne suis pas patiente et j'ai tendance à être égocentrique et un peu égoiste (un peu hein!!)je ne sais pas si je réussirais à faire des cOmpromis.Tout ça pour dire que je comprend tout a fait les sacrifices que tu dOis faire.Mais ça en vaut bien la peine alOrs après...en tOut cas, je te souhaite de bOnnes vacances pitchoune!! amuse toi bien et...PROFITE!!!

Écrit par : hemione90 | 06/08/2006

C'est dur de travailler... Mais toi tu es en vacances mode [DODO] On !
Pour ton chéri, je comprends ton sentiment d'envie d'aller voir ailleurs parfois, tu le fera même peut-être une fois, c'est normal. Mais il a l'air compréhensif et doux et attentionné... C'est mimi à lire, surtout les pincements de fesses :)
Bonne journée, profite bien !

Écrit par : PussyCat | 07/08/2006

** un petit coucou pour toi

Écrit par : save | 07/08/2006

Les commentaires sont fermés.