20/07/2006

Jeudi 20 juillet 2006

Lasse 
Au bout du rouleau je suis...

Je suis crevée, mentalement. 
Je suis au travail et rien ne se passe dans ma tête.
Mes maquettes ont été démolies par des critiques hier et depuis, c'est le syndrôme de la page blanche sur mon écran. Je ne trouve rien, pas d'idées, d'inspiration, de concept. Rien. Le néant total.

Je suis fatiguée. J'ai épuisée mes réserves de force mentale par le stress incessant depuis un mois. J'ai envie de dormir, pleurer et me réveiller une fois les projets terminés et livrés. Ma tête est un tourbillon qui ne s'arrête plus. Tout le monde au travail m'énerve.

Je ne m'aide pas. Je réfléchis trop. Je me pose trop de questions, j'essaie de tout planifier. À défaut de vivre dans un environnement au travail structuré et calme, je tente de contrôler nourriture, poids, etc. Mais je m'épuise à faire ça. Trop de choses à penser. Je veux mettre de l'ordre, mais c'est encore pire après.

En plus des angoisses au travail, je m'inquiète sur moi, mon poids, mon apparence, ce que je mange... mon cerveau travaille 24h sur 24h et je deviens agressive. Puis j'ai envie de pleurer, ma gorge se serre, la crise de panique se pointe le nez et je dois tenter de toutes mes forces pour ne pas éclater devant mon écran.

Plus le temps passe, plus je suis insécure face à mon apparence. C'est toujours comme ça. Aussitôt que je deviens insécure dans d'autres sphères de ma vie, je le deviens également face à mon corps. Ce matin, je me regardais dans le miroir en me coiffant et j'ai eu la même réaction qu'il y a 7 ans : ouach. Je suis terrible. Mes cuisses sont énormes. Mon ventre est large. Je suis un triangle, petite dans le haut, énorme dans le bas. Et pourtant...

Je sais que c'est faux.
Je sais que c'est une image déformée que me renvoie le miroir.
Comme il y a 7 ans. Mais je sais que je suis faite comme ça. Je ne suis pas large, mes cuisses ne sont pas énormes, juste musclées, ce qui est normale avec tout ce que je fais comme exercice. J'ai toujours été ainsi et j'ai toujours voulu un long corps élancé, de longues jambes. Mais jamais je ne les aurai, ma morphologie ne le permet tout simplement pas. Je pensais qu'en passant plus de temps au gym, je m'affinerais... non. Je ne suis pas faite pour être délicate et fragile. Le problème c'est que je suis petite, alors j'ai l'impression d'être une grosse baleine. Je me vois 100x plus grosse que je ne le suis. J'ai beau dire "Blabla, on s'en fout de l'apparence", je suis pas capable de m'en foutre. :'(
Je me vois tellement moche des fois... alors que d'autres journées, je trouve que je suis resplendissante... Je ne peux pas croire que mon corps change de jour en jour, c'est juste moi qui a un problème. Tellement perdue, confuse... je suis une petite fille qui a peur de tout, qui se croit incapable de surmonter les épreuves qui se présentent à elle. 

C
ela prend beaucoup trop de place dans ma tête et l'écrire m'a fait du bien. Je sais pas ce que je veux, mais je dois me calmer. Arrêter de tout dramatiser et surtout, de rejeter tout ça sur moi, mon corps. Je n'ai pas à me faire mal, mais je ne sais tellement pas comment réagir autrement. J'ai toujours fait passer mes craintes, mes peurs et mes frustrations ainsi et avec ma psy, nous avons essayé de trouver d'autres façons, mais dans une situation comme celle présente, je n'y parviens pas. Le contrôle, l'exercice excessif et tout ce psychotage m'apparaissent toujours comme la meilleure solution, un contrôle sur ce qui dérape ailleurs... mais je sais pertinemment qu'en fait, je fais juste rendre la situation plus difficile et confuse.

Je dois prendre un moment d'arrêt.
Relativiser.
Enlever ce poids de mes épaules.
Pour remonter la tête.
Et franchir les étapes une à la fois.



Merci pour vos comms,
j'apprécie sincèrement votre soutien et votre présence virtuelle :)
Bisous à toutes xxx

20:35 Écrit par RubbaDucky dans Watch out ! | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Continue et surtout ne lâche pas Salut,

Je suis un nouvel habitué de ton blog depuis maintenant 3 jours. Ce qui est drôle, c'est que j'ai découvert celui-ci par hasard en cherchant un site pour le travail (je travaille en administration). Je veux seulement te dire comment je trouve que tu es touchante, authentique et que je suis heureux de voir quelqu'un qui exprime ce qu'il ressent sans avoir aucune gêne. Continue ton blog, je suis sûr qu'on est plusieurs qui regardent ton blog régulièrement.

Marc
xxx

Écrit par : Marc Nadeau | 20/07/2006

:) Merchi beaucoup Marc pour ton commentaire :)
Tu dois trouver cela vraiment con tout ce que j'écris sur mon poids, la bouffe, etc... mais que veux-tu... je me sens toujours mieux une fois que j'ai écris ce qui me tracasse et ce qui occupe mon esprit, même si je trouve cela moi aussi ridicule de se prendre la tête avec quelque chose qui est tellement simple dans le fond.

Merci encore :)
Bisous xx

Écrit par : RubbaDucky | 21/07/2006

** ah petite puce, ça doit être l'effet fin de semaine, moi aussi, je suis à l'ouest aujourd'hui...

c'est normal d'être moins inspiré si tu es fatiguée et si tu t'es faite cassé hier pour tes croquis, mais les critiques il faut t'en servir pour aller de l'avant! c'est tjs constructif!

pour ce qui est du reflet du miroir, j'ai le même pb que toi, je crois qu'on est des éternelles insatisfaites enfin pour ma part... l'important, c'est que tu te sentes bien dans ta tête et le corps suivra... fiche toi du reflet, on ne sera js des mannequins...

ms tu es belle de l'intérieur, si vrai... je ne t'ai pas vu en vrai, ms je ne me fais pas de souci!

gros bisous

Écrit par : save | 21/07/2006

Les commentaires sont fermés.