17/07/2006

Lundi 17 juillet 2006

I'm a Jellicle Cat !
Ou comment j'essaie de positiver...

 

 

Week-end très agréable, rempli de soleil, de frissons et... de chats !

V
endredi, j'ai passé la soirée avec ma soeur... et le furet :)
C'était plaisant, on a bien ri. Dommage que Mlle n'ait pas encore
l'âge de sortir dans les bars, car on aurait été faire bouger nos fesses ensemble !

Samedi, le soleil était plus ou moins au rendez-vous, alors j'ai un peu travaillé de la maison.
Le soir, c'était bien sûr Cats.
Très beau spectacle, j'ai adoré, malgré quelques longueurs et problèmes de son. Si les chats pouvaient danser, ce serait comme ça que je les imaginerais !
Début d'arnarchie alimentaire.

D
imanche, la canicule continue.
Une journée dans la piscine et à se faire dorer au soleil.
Miam, je pourrais passer des journées entières à ne faire que ça.
Mais le week-end s'achève déjà, 2 jours c'est vite passé.

Ce matin, je me sens barbouillée, mais je ne veux pas paniquer. Mon chum me demande si je veux aller déjeuner chez Cora. En fait, j'ai pas faim et l'idée de tout ce que j'ai pu engloutir hier me dégoûte un peu, mais je me retiens. Je dis oui, même si la balance affiche 118. Who cares, j'ai eu du plaisir et ce chiffre sur la balance ne doit pas venir tout gâcher. Je suis tout de même angoissée un peu, mais je ne veux pas refuser un petit plaisir à mon chum juste parce que MOI, j'ai peur et je me dégoûte. Alors c'est un oui et direction Cora, qui est un de mes restos préférés.

Après le déjeuner, j'ai pas du tout envie d'aller travailler. Je me sens lourde, paresseuse, une vraie boule suante de graisse. Je décide d'aller travailler en vélo, pour faire digérer mon repas copieux et ainsi déculpabiliser un peu. Je sais que la balance demain va m'afficher un 120 qui va me faire flipper, mais c'est la vie. Et la vie ne tient pas qu'à un chiffre...

Il est midi et j'ai faim. Et ça me fait chier d'avoir faim. Je croyais qu'avec tout ce que j'ai mangé dans les dernières 48 heures je pourrais tenir 1 journée sans avoir faim, mais non. Et je ne sais pas quoi manger. Je suis déjà à 1000 calories et je n'ai fait qu'un repas. Ça me rend folle, mais si j'ai faim, je dois manger. J'hésite, je vais continuer de travailler un peu... voir si j'ai vraiment faim ou si c'est juste une envie de manger.

J'aimerais avoir un bouton off pour arrêter de penser, calculer.


Qu'est-ce que je préfère ?
Avoir le ventre vide ou avoir le ventre plein ?
Je déteste et j'aime les deux...


Gros bisous à toutes, bon courage et
merci pour vos messages !

18:13 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ventre vide ou plein ? That's the question !
Un jour je me ss dit : qd t'as faim manges car sinon se sera la crise en moins de 48 h !
Je préfère finalement manger 2 yaourts et des fruits et ne plus avoir faim. Et qd tu as faim le corps réclame dc il va se servir tt de suite. Enfin moi ça marche ça !
See you later !

Écrit par : Foody | 18/07/2006

** ma belle je voulais tt d'abord te remercier pour les comm's que tu me laisses car ils me sont d'une gde aide et je suis tjs contente d'avoir un mess de toi!

tu as raison de ne pas vouloir gâcher le beau week end que tu as passé malgré le chiffre de la balance qui ne te plait pas trop, il ne faut pas laisser le poids prendre une telle place ds notre vie et avoir une influence sur notre humeur...

tu sais même si tu trouves que tu as trop mangé ces derniers jours, la sensation de faim est normale, il faut apprendre à l'accepter, si t'as faim, c'est que tu es vivante lol!!

gros bisous

Écrit par : save | 18/07/2006

! Le problème dans tout ça, c'est oui on mange, mais on se sent coupable par après peu importe qu'on ait manger. Etk moi dans mon cas c'est le problème.

C'est comme si le problème avait jamais de faim! (fin, jeux de mots poche)

Pis comme pour faire exprès, à ma job, ils ont emmené de la crème glacée et des fudges en quantité industrielle :)

Bonne chance tlm!

Écrit par : Marc | 21/07/2006

Les commentaires sont fermés.