05/07/2006

Mercredi 5 juillet 2006

Double sigh...
Joie... M. Stress et Mlle Anxiété sont revenus de vacances...

 

Je ne sais plus où mettre mon corps.
Je me sens désorganisée.
Je stresse, mon ventre fait mal, mon coeur bat vite sans raison.
J'ai envie de vomir, non pas à cause de la bouffe, mais parce que j'ai peur.

Peur de ne pas arriver à temps dans mes projets.
Peur de ne pas voir passer l'été.
Peur d'échouer.
Peur de décevoir.
De ME décevoir.

Ce mal me ronge présentement.
J'ai beau eu faire une planification dans mon agenda Outlook afin de voir ce que j'ai à faire dans les prochains jours, ma tête ne cesse de travailler et de penser à plein de choses en même temps. 
Peur d'oublier quelque chose.
Putain de peur...

Je prends donc un petit 10 minutes pour venir me vider le coeur ici.
Tenter de mettre de l'ordre. Mais l'anxiété continue de me faire mal. J'aimerais être dans les bras de Monsieur présentement, dans mon petit havre de paix, pour que tout ce qui me fait peur en ce moment ne puisse plus m'atteindre. Pour qu'il me serre fort et me dise que tout va bien aller, que je n'oublierai rien, que je suis forte et que je vais passer au travers.

Mais Monsieur n'est pas là.
Je suis au bureau et la crise d'angoisse se pointe le nez...
Les projets s'empilent sur mon bureau et je ne sais même pas quoi faire. Par où commencer pour m'avancer.
Personne ne me dit quoi faire.
Je suis laissée à moi-même... et ma belle confiance inexistante en prend un coup.
Je ne suis pas habituée de recevoir un projet et de me débrouiller seule. Habituellement, j'ai été présente à quelques réunions avec le client, je connais les besoins et ce que je peux faire, mais pas cette fois. J'hérite d'un dossier inconnu et qui doit être en ligne très bientôt... et je n'ai aucune idée de ce qui est accepté, ce qui est approuvé...

Et mon chargé de projet ne le sait pas plus.
C'est bien. C'est lui qui est supposé assurer le suivi du projet.
Une fois de plus, j'écrirai donc que je le hais, que je le déteste, qu'il me donne envie de vomir tellement il est pathétique et incompétent.

Voilà. C'est fait. Mais je me sens pas mieux...
À cause de lui, je n'aurai pas de vacances cet été. Je ne pourrai pas partir une fin de semaine à NY. Je ne pourrai pas aller aux glissades d'eau. Non. Je vais travailler comme une conne pour essayer d'arriver à temps et cacher son manque d'organisation. Quelle joie.

Sinon...
Poids ce matin : 115.
Good.
Et avalanche de tranches de pain hier soir. Et cette nuit.

Espérons que je retrouve le moral à mes cours ce soir...



J'oubliais...
Et merde à ma soeur pour son spectacle au Festival de Jazz !!
Et ses solos... :D

19:26 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ou est donc MONSIEUR??! il est très joli ton texte...

je suis triste pour toi que Monsieur n'ait pas été à tes côtés pour te consoler...

je t'envoie un bisou d'amitié pour te ré conforter...

Écrit par : casse-bonbon | 06/07/2006

Bonjour... jsp que tu vas mieu qu'hier
et qu'écrire ce beau texte ta permis de te soulager pour passer une bonne nuit paissible jsp que ton Monsieur sera bientôt près de toi pr te réconforter
gros bisous

Écrit par : EmotionL | 06/07/2006

... Essai de te relaxer,ne t'engoisse pas (c'est super con et acole de la dire).Je suis sur que tu va arriver a temps dans tes projet.Le boulot c'est parfois,meme souvent relou mais je suis sur que tu peut y arriver a gerer tout ce taf.
L epur aussi m'envahi souvent sans prévenir,n'est pas peur ai confience en toi sweetheart :)

Écrit par : Miademoiselle | 06/07/2006

Les commentaires sont fermés.