24/06/2006

:)

Soirée trop cool
Woua... ça valait la peine de changer de ma petite routine.

La moto, trop fou. J'ai adoré, même si au début, j'avais peur de tomber ou quoi que ce soit. On est allé jusqu'à St-Valentin, un petit village trou parce que ma soeur avait son après-bal là-bas. En revenant, on a vu un chevreuil, comme ça, en plein milieu de la route ! :D C'est vraiment cool de se promener en moto. Les cheveux dans le vent, le bruit, le vent sur la peau... j'aimerais partir en road trip de moto un jour !

Il faisait froid lorsque nous sommes revenus. Le soleil s'était caché et je regrettais de pas avoir pris une veste ou un petit manteau... Alors je me suis collée sur mon papa pour me réchauffer et me protéger du vent. C'est drôle, mais depuis que je ne suis plus à la maison, j'apprécie tellement plus mon père. J'ai un peu de culpabilité de toujours avoir pensé qu'il n'était pas interessé par moi et par ce que je faisais... à tort. Alors j'essaie de lui montrer que je l'apprécie vraiment et que je l'aime, parce que j'ai l'impression de ne pas lui montrer réellement, de ne lui avoir jamais montré en fait. J'ai toujours été très gênée face à mon père, intimidée, peur de ne pas être à la hauteur de cet homme si bon, si drôle et si attachant. Je ne savais jamais quoi lui dire lorsqu'on se retrouvait juste nous deux, peur de lui raconter des conneries qui ne l'interessent pas ou qu'il ne comprend pas... Mais encore une fois, j'ai pensé de travers, et je découvre que je peux parler avec mon père des mêmes choses, mais juste de l'aborder différemment. Mais j'ai pas compris cela avant mes 20 ans...

Par la suite, je suis descendue chez mon amie Isa pour aller la chercher. On est descendue à la Boom, mais il y avait le Grand Prix aussi... et toutes les routes étaient congestionnées, les parkings pleins... Bah ouais, 25$ pour 3h de stationnement, moi ça m'écoeurait un peu, alors on a décidé de stationner plus loin et de marcher un peu. J'adore ce club pour la musique. Et l'ambiance. C'est sûr que c'est plein de pétasses, de gars qui veulent qu'une chose, mais je vais pas là pour ça, ni me saouler. Je vais là pour danser, parce que putain que ça me fait du bien. De ne plus penser à rien, de vivre la musique, de me laisser aller. C'est ma façon de relaxer, je me sens bien, je ne pense qu'à la musique. Et bizarrement hier, j'ai pas pensé à me comparer, à me sentir moins bonne que les autres filles, j'étais moi et point final. Fait du bien de se sentir en confiance comme ça de temps en temps.

Me suis faite achalée par quelques gars un peu trop collants. Ça me fait plaisir à chaque fois de me sentir "désirée" même si je sais que l'alcool y fait beaucoup et que le gars est pas spécialement intéressé par moi, mais juste pour ce que j'ai l'air. Mais c'est important pour moi d'avoir une confirmation de mon apparence physique... Mais je joue pas à l'agace, ni à la salope. Si je suis pas interessée, et c'est le cas, parce que j'aime mon Monsieur, le gars le sait assez vite.

De retour après une heure de danse, la peau moite, les cheveux frisottant et la gorge scrap d'avoir chanté et crié, nous sommes revenues. Il était 2h du matin et j'ai eu droit à un appel de Monsieur au travail. J'étais contente de lui parler, même s'il me manquait et j'aurais aimé qu'il soit là-bas avec moi ce soir pour que je puisse danser avec lui. Mais bon, il aime pas trop danser, surtout pas ce genre de musique, alors je le laisse tranquille, mais qu'est-ce que je donnerais pour danser avec lui une soirée, collée à lui.

J'avais trop faim au retour. Mon ventre gargouillait, j'ai voulu boire le reste de café que j'avais pris sur le chemin de l'aller, mais un café froid, c'est vraiment mauvais. J'avais hâte d'être à la maison pour cesser ces grondements. Je déteste avoir trop faim. Ça me fait paniquer, j'ai peur de ne pas pouvoir satisfaire cette faim monstrueuse. Après mon éternel mélange de fromage-yougourt, j'ai terminé aussi le fromage cheddar, soit 2 gros morceaux et demi. Je suis allée me coucher direct après et j'ai dormi comme une pierre, crevée et courbaturée.
Total : 1500 cal pour la journée
Gym :  1h de stepper et 1h de danse

Good :)

Pesée ce matin : 114.
Première journée de week-end complétée, désastre évité et plaisir.


Aujourd'hui, Fête Nationale.
Bonne Saint-Jean à tous les Québécois et Québécoises !!

17:09 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

^^ c cool de lire de post,je voi que tu t'est bien donner sur la piste de danse,c bien ta raison,profite a fond et en plus c'est l'été.
bisoux

Écrit par : Ombre | 25/06/2006

Les commentaires sont fermés.