22/06/2006

Jeudi 22 juin 2006

Euh...
Moral revenu.

Hier, j'ai eu droit à une réunion de 3 heures avec la folle. La folle, c'est cette cliente cinglée qui parle, barbouille des tonnes de feuilles et qui se perd dans ses explications. Et elle est coach personnel... Moi j'irais pas la voir, elle me rendrait plus confuse que tout autre chose. J'ai survécu, mais c'est incroyable comme ça draine des longues réunions comme ça.

J'avais mes cours de danse ensuite. J'étais déjà à Montréal, alors j'ai décidé d'aller manger au Subway avant et de faire le drop-in. Mais il faisait chaud !! Comme il n'y avait pas d'humidité dans l'air, je me suis dit : "Cool, on va être bien au studio..."

Naïve !!

Dès le premier cours, j'avais déjà une pellicule de sueur qui me couvrait le visage. Alors après 3h de cours, j'en pouvais tout simplement plus. MOn petit corps souffrait de partout, j'étais tannée d'avoir d'être mouillée. J'avais une idée en tête : douche. :)

Retour à la maison, pas trop de traffic, heureusement, ma patience avait atteint sa limite avec la fatigue physique. Doit pas criser en arrivant à la maison. Je suis seule, personne pour me surveiller, le garde-manger est toujours plein. Je laisse donc les biscuits au chocolat pour mon chum dans la voiture, pas question de les laisser dans l'appart, je vais les dévorer, c'est clair. Je me fais un immense bol de fromage cottage, yogourt, etc, mon petit mix habituel et m'installe devant l'ordi pour lire mes messages, faire le tour des blogs.
Avec une cigarette. Pour réduire l'envie de manger.
Je m'en veux de fumer, mais bon.
J'ai une terrible envie de finir le fromage, mais je me contente d'un petit morceau. Et je veux filer me coucher pour pas être tentée plus. De toutes façons, il est tard.

Mon chum appelle vers 23h40, je suis contente. Il m'avait laissé un message d'amour avec un "furet" dessiné. Trop adorable. Je lui jase un peu, ça me rend vraiment heureuse de pouvoir lui parler avant d'aller me coucher.

J'ai de la difficulté à dormir, comme chaque mercredi. Je tourne en rond, il fait froid dans la chambre et le furet fait du bruit l'autre côté de la porte. Grrr. Veux dormir. Je me lève, vais l'enfermer dans sa cage. C'est dommage de lui brimer sa liberté, mais je suis fatiguée. Et je m'endors... pour me réveiller une heure après. Envie. Soupir. Je me lève, vais aux toilettes et retourne me coucher... sans oublier la tranche de pain nocturne si réconfortante à manger dans le lit. Je la grignote, je suis encore dans ma marge calorique de la journée, alors je ne culpabilise pas.

Gym
3h de cours
Calories
1500
Moral
beaucoup mieux depuis mes cours :)

Ce matin, levée à 5h. Gym.
Pesée : 115-116... je suis dans mes SPM, alors c'est pas significatif. Enfin, je l'espère.

Weekend en vue. 
Courage, il reste 2 jours.

15:11 Écrit par RubbaDucky dans Tranche de mie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

coucou au Montréal, quelle chance !!

tu as peut être du mal à trouver le sommeil car tu n'as pas bcp manger au dîner surtout après tout le sport que tu as faim, personnellement, je ne trouve pas le sommeil si je me couche ac des pensées qui concernent la nourriture...

bises

Écrit par : casse-bonbon | 22/06/2006

Re: J'ai toujours de la difficulté à dormir après mes cours, parce que j'arrête pas de reviser mes chorés dans ma tête, j'ai de la musique dans les oreilles... bref, c'est comme si j'étais encore dans le cours :P Et c'est sûr que lutter contre l'envie d'aller criser, ça aide pas vraiment...

Et lapsus ??
"après tout le sport que tu as faim..."
lol --> que tu as "fait" ?

Écrit par : RubbaDucky | 22/06/2006

Les commentaires sont fermés.