05/06/2006

Déjà lundi...

Eurk
Lundi matin, retour au travail.
J'attendais avec impatience ce début de semaine... *_*


Finalement, crise hier soir. C'était à s'en douter... En fait, je l'avais presque prévue, je VOULAIS criser, manger comme un porc. C'est fait, maintenant, je suis écoeurée, l'estomac barbouillé et je vais tenir la semaine sans que j'ai envie de criser.

On se cherchait quelque à faire pour souper. Mon chum a décidé qu'il voulait des tournedos, donc en route vers l'épicerie. Sauf que y avait plein de monde pour passer aux caisses et ça nous tentait pas d'attendre 1 heure juste pour une tarte au sucre et 2 tournedos. On a pensé se sauver en courant avec, mais on pouvait pas vraiment faire ça. :P
Alors on est allés vers une autre épicerie, mais en cours de route, le Mike's a attiré mon estomac. J'avais envie de manger plein de pâtes épicées, du pain chaud, un bon gros dessert, bref, quelque chose que je me permets une fois par semaine.
Lire ici : j'avais envie de criser au resto...

Finalement, j'ai été un peu déçue. J'ai pris des pennenes à la saucisse italienne et à la sauce marinara. Je m'attendais à ce que la sauce soit plus piquante, les légumes plus diversifiés... et l'assiette était énooooooorme !! Je n'ai que manger la moitié et j'en pouvais plus. Et j'ai sauté le dessert, vu qu'on avait pas emmené tant d'argent que ça avec nous. Mais je me suis reprise en achetant deux sachets de bonbons que j'ai dévorés, même si j'avais plus très faim et que la fameuse roche dans l'estomac començait à se pointer. Ma limite quotidienne était déjà atteinte et je n'allais pas m'arrêter là. Je pensais déjà aux muffins que j'avais achetés le matin et qui n'attendaient que d'aller dans mon petit bedon. Pathétique de ne penser qu'à la bouffe...

J'ai donc fini la boîte de muffins (il en restait 4), plus 5 galettes de riz et un litre de lait. Je pensais exploser, mais je n'avais pas de nausées, heureusement. J'avais qu'une idée, aller me coucher pour permettre à mon estomac de respirer un peu et de dégonfler. Je pensais déjà à combien j'allais peser le lendemain et je m'en voulais un peu, mais trop tard, c'était fait et je n'aurais plus l'obsession des muffins qui me hantait depuis une semaine.

Pas besoin de dire que je ne me suis pas levée cette nuit pour aller grignoter encore plus. J'étais juste assoiffée et je suis allée finir le litre de lait. Ce matin, je me sentais comme une loque, la bouche pâteuse, le ventre brûlant d'acidité... et 117 sur la balance. Grrr... j'espérais moins.

M'en doutais, mais curieusement, pas de panique ou de crise de nerfs. Je ne voyais aucune différence dans le miroir, je me trouvais encore très jolie et pas grosse du tout. Je sais que ces 3 lbs ne sont pas physiques, que je ne peux pas les voir sur mon corps. Et que si je me trouve tout à coup grosse, c'est seulement psychologique, car le poids sur la balance n'est pas à mon goût et ça me met en envers. Et je ne ressens pas de stress de perdre tout ça en une journée, comme je le ressentais avant. Je veux dire, c'est clair que d'ici la fin de la semaine, les 3 petites livres vont être parties et je vais avoir retrouvé mon poids "normal".

Il y a un mois, c'était la grosse panique de perdre au plus vite. Mais je sais maintenant ce que j'ai à faire et que peu importe combien la crise du we a été grosse, je reperds toujours ce que j'ai pris durant la semaine. Et même si je ne le perdrais pas, j'aurai juste à faire plus attention durant le we et ne pas me taper de crise gargantuesque. Ouf, juste le fait de bien accepter la crise et le poids de ce matin me rend heureuse. Je suis calme, bien que j'attends avec impatience le gym ce soir. C'est comme ça, je ne peux l'empêcher, mais au moins, je suis pas de mauvaise humeur à cause de toute cette merde.

C'est clair, mes repas jusqu'à maintenant ont été légers, de toutes façons, mon estomac a pris du temps à digérer tout le gras des muffins lol. J'ai calé un gros verre d'eau et un thé, ça a aidé à faire descendre ce qui encrasse mon estomac et vers 10h, j'ai eu un semblant d'appétit, alors j'ai déjeuné. Puis vers 13h, j'ai eu de nouveau un petit creux, mais je mange tranquillement et j'étire le repas. Je veux pas forcer pour rien mon estomac, mais je mange quand même, sinon ça va être la catastrophe ce soir.


Décompte Radiohead
Sinon, il ne reste que 5 jours avant le spectacle de Radiohead.

19:30 Écrit par RubbaDucky | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.