24/05/2006

Somnanbulisme du mardi

Mercredi matin. Déjà la moitié de la semaine d'envolée :)
Un gros merci spécial à mon Monsieur qui a empêché un grignotage nocturne cette nuit.

Je me lève, à moitié consciente et fonce vers l'armoire. On a acheté du bon pain frais en tranches hier et je ne pouvais y résister, même si j'y avais déjà passablement goûté la veille. Et Monsieur, de sa chambre d'ordi, qui me lance : "Tu fais quoi ? T'es en train de manger ?"

Honte, gêne, soulagement... un peu de tout en même temps. Même un peu d'irritation, mais j'apprécie grandement qu'il m'aie retenue. J'ai tout de même réussi à soutirer une tranche qui était tombée du sac. Après, je me rappelle plus ou moins ce que j'ai dit, parce que je suis pas réveillée tout à fait dans ces moments-là. Mon chum m'a surveillée jusqu'à ce que je retourne dans la chambre et ferme la porte. Crise évitée. Ouf. Merci :)

Donc ce matin, un joli 116 sur la balance et pas de culpabilité d'avoir mangé cette nuit. Et le coeur qui déborde tellement je suis contente qu'il m'aie empêché. :D

J'ai une grosse journée aujourd'hui, une palpitante réunion et mes cours de danse. Et j'ai reçu une invitation à sortir pour samedi soir, trop trop contente et trop hâte :)

16:16 Écrit par RubbaDucky | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.