16/05/2006

Nouveau départ

Mardi.
118 lbs.
Estomac relativement calmé.
Esprit relativement calme si on considère le poids sur la balance.

Nouveau départ. :)

J'en ai marre de faire mal à mon corps comme ça. Hier, j'ai eu la joie d'être constipée, d'avoir une pierre à la place de l'estomac. J'ai été dégoûtée par comment je me sentais. Et tout ça, à cause de la nourriture. C'est pas normal et ça doit plus être comme ça.

Ça faisait très longtemps que je ne m'étais pas sentie ainsi le lendemain d'une crise : bouche pâteuse, soif intarissable, mal de coeur, estomac complètement congestionné, sueurs... Un vrai lendemain de veille, sauf que c'était pas de l'alcool. :P

Pourquoi ai-je eu le besoin de me remplir comme ça ? J'ai une petite partie de la réponse, probablement pour me punir de la culpabilité que je ressentais face à ma soeur, mais ça, c'est pour seulement cette fin de semaine.

Le problème, c'est que je me crée des problèmes. Je me pose trop de questions, je complique tout, je cherche des bébittes parce qu'on dirait que c'est pas correct si tout va bien. Mais qu'est-ce qui va mal au juste ?
Rien. Absolument rien.
À part moi et ma tête.

Comme ma soeur me l'écrit si bien, vértiables paroles de sagesse venant d'une jeune mademoiselle de 16 ans que j'adore, je dois faire ce que j'ai envie quand j'en ai envie, sans me poser de questions ou douter de mon jugement, parce que après tout, j'ai un bon jugement.

Je dois arrêter de penser que mes TCA me définissent, font partie de moi. Je suis une personne avant tout ça, et même si j'ai des moments de faiblesse, je ne dois pas laisser les TCA obtenir ce qu'ils veulent : revenir. Je n'ai pas besoin d'eux, ils ne font que me rendre tout plus difficile.

Et même si j'aimerais qu'en tapant des mains, les 3 lbs qui me dérangent s'envolent, je sais que je dois être patiente, retrouver mes repères, mon équilibre, et cela, pas juste pour la semaine. Cet équilibre doit rester en place aussi la fin de semaine. Mais si vous saviez comment j'angoisse juste à cause de la PEUR de recriser... :S
Toujours cette culpabilité si je ne tiens pas le coup, cette colère contre moi et mon manque de contrôle... Je suis ma propre goellière, je suis l'esclave et le maître en même temps. Parce que je me considère inférieure et supérieure à la fois ?

17:04 Écrit par RubbaDucky | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.